Vestige d’un passé industriel intense et chargé, le bâtiment du Garage Moderne ne représente qu’une infime surface des immenses complexes dont il a fait partie.
S’il est difficile de dater précisément son apparition, on sait par exemple qu’il représente seulement 10% des installations de Dyle Bacalan en 1883…

L’histoire industrielle du quartier a longtemps été dominée par Dyle Bacalan, né de la fusion entre les Ateliers de Bacalan créés en 1854 et les Ateliers de la Dyle de Louvain (Belgique) spécialisés dans les constructions métalliques.
Pendant plus de 50 ans, Dyle Bacalan sera à la pointe non seulement dans la fabrication ferroviaire (fabrication de voiture pour le tramway de Cadillac en 1896, fabrication du téléphérique du Pic du Midi en 1927…), mais aussi dans la fabrication aéronautique (assemblage de Bréguet 14, biplan utilisé pendant la Première Guerre Mondiale, construction de coques métalliques pour les premiers hydravions, conception et fabrication d’avions métalliques bombardiers DB10, de reconnaissance DB30 et de transport DB70), sans oublier les constructions navales ou encore la construction d’installations frigorifiques industrielles, y compris pour les navires.
En 1928, Dyle Bacalan est rachetée pour former Les Ateliers et Chantiers Maritimes du Sud Ouest et de Bacalan Réunis, et la partie ferroviaire est reprise par la société Dyba pour former La Société Aérienne Bordelaise (SAB).
Vers 1931, cette société occupe 15 000m² et emploie des milliers d’ouvriers. L’illustration ci-contre donne une idée de l’importance de son implantation…

Jacques Clémens© Editions Alan Sutton, décembre 2008

En 1935, elle devient la SASO (Société Aéronautique du Sud Ouest), intégrée à la Société nationale des constructions aéronautiques du sud-ouest (SNCASO) lors de la nationalisation des sociétés aéronautiques en 1937. L’usine d’aviation de Bacalan ferme définitivement en 1949.
Par la suite, le site a été exploité par la société Wanner Isofi jusqu’à la fin des années 90.

Le Garage Moderne aujourd’hui
Depuis 2003, le bâtiment est occupé par l’association Le Garage Moderne. Les adhérents viennent y réparer leurs véhicules (auto, vélo) dans un cadre exceptionnel, assistés par des mécaniciens professionnels. C’est aussi un lieu d’échanges artistiques proposant des spectacles, des expositions et des performances variées.
Lieu de brassage, lieu de rencontres, lieu de diversité, le Garage Moderne est peu à peu devenu un endroit de passage incontournable du quartier de Bacalan accueillant des visiteurs du monde entier.

Sources
Archives de Bordeaux Métropole – cadastre
Journal de Bacalan. N°56 – mars – avril – mai 2017
BRANA Pierre. Une jeunesse bacalanaise, Ed. Pleine Page, Coll. Demain la veille, 2010
CASSAGNAU Alain – www.memoire-ferroviaire-bordeaux.fr
CLEMENS Jacques. Bacalan Bordeaux Nord, Ed. Alan Sutton, Coll. Mémoire en Images , 2008
LEMAIRE René (sous la dir. de). 100 ans d’aviation en Gironde (1910-2010), Ed. Confluences, 2010
PERIZ Didier. Bacalan Story, Ed. Pleine Page, Coll. Demain la veille, 2009
RIMBERT Florence, SNCASO 1936 – 1957, Ed. Aerospatiale-Matra Patrimoine d’EADS, janvier 2005